Théâtre

La maladie d’alzheimer a fait l’objet de livres-témoignages, de romans, de films et de bandes dessinées ; elle a aussi été mise en scène au théâtre. Voir un acteur jouer les défaillances de la mémoire, les errements de l’orientation, les postures, les gestes, la démarche d’un personnage dont le cerveau est en train de s’effriter, ce spectacle est, pour le spectateur, une sorte d’épreuve qui donne, sur la terrible maladie, un éclairage particulièrement puissant.

La confusionite

C’est la veille du mariage de Chloé et Jérôme que les parents de Jérôme débarquent d’Australie pour rencontrer la future belle famille. Marco, le père de Chloé semble vivre sa maladie d’Alzheimer avec le sourire. Odette, sa femme, met tout en œuvre pour préserver son mari de toute situation porteuse de stress. C’est sans compter sur la belle-mère de Chloé, une femme exubérante qui, à peine arrivée, annonce à son fils, qu’il doit renoncer à son mariage sous peine de perdre un million d’euros. Chloé stresse, Jérôme doute, Marco ne reconnait plus personne. Perdue entre affolements, quiproquos, et retournements inattendus, Chloé arrivera-t-elle à célébrer son mariage ? Une pièce joyeuse pour parler d’un sujet grave.

Le père

Anne essaie tant bien que mal de s’occuper d’André, son père, que sa mémoire défaillante rend de plus en plus dépendant. Les aides-soignantes qui se succèdent auprès de lui, découragées par son caractère irascible, ne lui sont d’aucun secours. Les souvenirs du père se disloquent peu à peu. Tout se brouille autour de lui, les lieux entre eux, les êtres aimés avec les inconnus. Au soir de son existence, son égarement l’emprisonne de plus en plus dans une irréversible solitude.

Tu te souviendras de moi

La mémoire d’Édouard, prestigieux professeur d’histoire à l’université, s’effrite. Ses souvenirs se mélangent. Le passé refait surface pour se confondre avec le présent mais Édouard, en bon professeur, même s’il oublie parfois où il est, n’oublie jamais une date ! Sa famille, ses étudiantes, son passé et l’avenir, tout est un peu brumeux pour lui, tout se mélange un peu et cela donne lieu à des rencontres poétiques. Entre rires et larmes, Tu te souviendras de moi nous raconte que, même lorsque la mémoire s’efface, le principal reste.