1

Journal d’Alzheimer

« Elle est fermement attachée à son fauteuil ; elle est magnifiquement coiffée : une mise en plis toutes les deux semaines. Elle ne regarde rien, elle ne tend pas la main vers les biscuits ou la tasse de thé, devant elle, sur la petite table. Mais elle boit et mange ce que je lui mets dans la bouche. Parfois, quelques syllabes indistinctes, sinon rien. »

Suzy Cornaz a suivi sa soeur dans sa lente descente vers le néant. Témoignage bouleversant de vérité et de lucidité. Ce petit ouvrage, publié en 1994, a été l’un des premiers à tenter de rendre compte, par la voix d’un proche, de l’évolution de la maladie et de la destruction progressive de la personnalité du malade. Face à la souffrance de sa soeur, Suzy Cornaz ne peut éviter de poser la grave question de l’euthanasie ; elle le fait avec délicatesse, avec pudeur, mais aussi avec courage. Elle ouvre un débat qui, aujourd’hui encore, est loin d’être clos. Dans une préface à la fois honnête et argumentée, le pasteur Eric Fuchs, professeur à l’université de Genève, apporte une réponse prudente, celle de la foi, aux réflexions de Suzy Cornaz qui, elles, résultent de la compassion et de l’amour qu’elle porte à sa soeur.