Propos d'une gérontopsychologue

Pourquoi ce site ?

Je m'intéresse à la vieillesse, parce que c'est là que je vais passer le reste de ma vie. Georges Burns

Pendant plus d'une trentaine d'années, dans mon activité de gérontopsychologue, j’ai eu l’occasion de rencontrer un grand nombre de personnes âgées et de les accompagner dans leurs épreuves, ainsi que leurs proches. J’ai accumulé une expérience professionnelle qui m’a permis d’approfondir ma compréhension des détresses, des souffrances, mais aussi des richesses et des ressources de la vieillesse. C'est le fruit de ces expériences, les enseignements que j'ai pu en retirer, les réflexions qu'elles m'ont inspirées, ma vision et - osons le mot - ma philosophie du vieillissement, que je me propose de partager avec vous.

Lire la suite

Propos

Découvrez le site de Marianna

14.5.2023

Habiter sa vieillesse

Habiter sa vieillesse exige de chacun qu’il regarde en face les années qui lui restent, avec leurs promesses de bonheur et de joie, mais aussi avec les bobos, les affaiblissements, les épreuves, parfois cruelles. Habiter sa vieillesse demande de la lucidité, de l’anticipation, de la planification et du courage. Combien de personnes âgées ai-je connues qui se morfondent dans un logement inadapté, incommode, voire dangereux, et tout cela parce qu’elles n’ont pas su, ou pas voulu, alors qu’il en était encore temps, prendre le taureau par les cornes et se décider à changer de logement ?

Lire cet article
15.4.2023

Ecoutons les malades Alzheimer et leurs proches

J’aimerais revenir dans ce Propos à mon domaine de prédilection, celui de la maladie d’Alzheimer. Car les choses évoluent : la maladie d’Alzheimer est de plus en plus connue, par les émissions de radio et de télévision qui lui sont consacrées, par les articles et les dossiers que lui dédient les journaux et les magazines. Mais, paradoxalement, l’image de la maladie qui ressort de tous ces discours est trop souvent encore déformée, malmenée, quand elle n’est pas caricaturale. Je vois trois « coupables » à ces déformations de la réalité : les médias, les scientifiques, les hygiénistes du bien vieillir.

Lire cet article
15.3.2023

Parler des « vieux », est-ce politiquement correct ?

« Vivre, c’est vieillir, rien de plus. »
Simone de Beauvoir

La phrase de Simone de Beauvoir est excellente ! Elle nous dit à la fois qu’il est dans la nature des choses de vieillir, que cela appartient à la vie. J’aime cette façon d’accepter la vieillesse comme elle est, avec ses richesses et ses écueils.

C’est exactement le contraire qui se passe dans notre époque où l’on tente par tous les moyens d’escamoter le vrai visage de la vieillesse, de le défigurer ou de le maquiller à outrance.

Lire cet article

Perles

Mes perles

À côté de mes « propos », dans lesquels je soumets à mes lecteurs des réflexions, des observations, des conseils sur la vieillesse, la maladie d’Alzheimer, etc., je voudrais offrir, dans ces « perles », d’autres approches des thématiques de l’âge et du vieillissement, d’autres regards sur le monde des « anciens ». J’aimerais donner la parole aux écrivains, aux peintres, aux cinéastes, aux témoins, aux malades eux-mêmes…, à tous ceux qui, par leur expérience, leur sensibilité et leur créativité, sont peut-être les seuls à percevoir le monde dans toute sa profondeur et dans toute sa poésie.

Découvrir

Questionnaire

Le questionnaire de Marianna

Chacun connaît sans doute le fameux « Questionnaire de Proust », ou celui, plus modeste, par lequel Bernard Pivot, au terme de chacune de ses émissions « Apostrophes », mettait ses invités sur la sellette.

Sans avoir la prétention de me mesurer à ces illustres précédents, j’ai eu envie de me risquer moi aussi à proposer « mon questionnaire ». Son originalité ? Il s’adresse exclusivement au valeureux mortels ayant dépassé la septantaine et qui ont accompli dans leur vie quelque chose de remarquable. Peut-être leurs réponses brosseront-elles un portrait des personnes âgées, un tableau de la vieillesse qui pourront nous surprendre, nous enchanter et nous revigorer !

Au fil des semaines, vous pourrez lire les réponses des nouveaux « candidats » que j’aurai eu le plaisir de solliciter afin qu’ils nous livrent leurs impressions.

Lire les réponses !