Propos d'une gérontopsychologue

Pourquoi ce site ?

Je m'intéresse à la vieillesse, parce que c'est là que je vais passer le reste de ma vie. Georges Burns

Pendant plus d'une trentaine d'années, dans mon activité de gérontopsychologue, j’ai eu l’occasion de rencontrer un grand nombre de personnes âgées et de les accompagner dans leurs épreuves, ainsi que leurs proches. J’ai accumulé une expérience professionnelle qui m’a permis d’approfondir ma compréhension des détresses, des souffrances, mais aussi des richesses et des ressources de la vieillesse. C'est le fruit de ces expériences, les enseignements que j'ai pu en retirer, les réflexions qu'elles m'ont inspirées, ma vision et - osons le mot - ma philosophie du vieillissement, que je me propose de partager avec vous.

Lire la suite

Propos

Découvrez le site de Marianna

1.1.2021

La réminiscence à l’âge avancé, ou la madeleine de Proust

Parmi les symptômes associés au coronavirus, on mentionne fréquemment la perte du goût et de l’odorat. Tous les psychologues connaissent bien l’importance de ces deux sens dans notre vie psychique, et en particulier dans certaines capacités de notre mémoire. Nous en trouvons une très belle illustration dans l’épisode bien connu de « la madeleine de Proust », qui se trouve au début de La Recherche du temps perdu, l’immortelle somme romanesque de Marcel Proust (1871 – 1922).

Lire cet article
15.12.2020

L’affectivité à l’âge avancé

L’un des effets de la pandémie a été de réduire drastiquement les contacts avec les personnes âgées. Qu’elles aient été confinées dans des EMS ou plus ou moins isolées à leur domicile, elles se sont vues soudain privées des rencontres, des échanges habituels, des gestes de tendresse avec leurs proches et leurs amis. Ce confinement a été le révélateur spectaculaire de l’importance de l’affectivité dans la vie des personnes âgées et des dégâts que son absence ou sa privation peuvent provoquer.

Lire cet article
1.12.2020

Les EMS et le moment du placement

Depuis leur création, il y a une plus d’une trentaine d’années, les EMS (Établissements Médico-Sociaux) pâtissent trop souvent d’une image injustement négative dans l’opinion du public. Cela peut s’expliquer assez simplement : peu de personnes, en effet, sont attirées par l’idée d’aller vivre en EMS. Et la pandémie du COVID n’a rien arrangé. Les EMS ont été touchés de plein fouet par le virus.
Si je me propose aujourd’hui de parler des EMS, c’est en raison de mon immense admiration pour le travail qui s’y effectue ; c’est aussi parce que je suis convaincue de l’importance vitale de la mission qu’ils assument dans notre société.

Lire cet article

Perles

Mes perles

À côté de mes « propos », dans lesquels je soumets à mes lecteurs des réflexions, des observations, des conseils sur la vieillesse, la maladie d’Alzheimer, etc., je voudrais offrir, dans ces « perles », d’autres approches des thématiques de l’âge et du vieillissement, d’autres regards sur le monde des « anciens ». J’aimerais donner la parole aux écrivains, aux peintres, aux cinéastes, aux témoins, aux malades eux-mêmes…, à tous ceux qui, par leur expérience, leur sensibilité et leur créativité, sont peut-être les seuls à percevoir le monde dans toute sa profondeur et dans toute sa poésie.

Découvrir

Questionnaire

Le questionnaire de Marianna

Chacun connaît sans doute le fameux « Questionnaire de Proust », ou celui, plus modeste, par lequel Bernard Pivot, au terme de chacune de ses émissions « Apostrophes », mettait ses invités sur la sellette.

Sans avoir la prétention de me mesurer à ces illustres précédents, j’ai eu envie de me risquer moi aussi à proposer « mon questionnaire ». Son originalité ? Il s’adresse exclusivement au valeureux mortels ayant atteint l’âge respectable de 75 ans et qui ont accompli dans leur vie quelque chose de remarquable. Peut-être leurs réponses brosseront-elles un portrait des personnes âgées, un tableau de la vieillesse qui pourront nous surprendre, nous enchanter et nous revigorer !

Au fil des semaines, vous pourrez lire les réponses des nouveaux « candidats » que j’aurai eu le plaisir de solliciter afin qu’ils nous livrent leurs impressions.

Lire les réponses !